Actualités

Mali : Le chef de file de l’opposition Soumaïla Cissé « se porte bien » et sa libération imminente se négocie

0

Alors qu’il a été enlevé à quelques jours des élections législatives, Soumaïla Cissé, chef de file de l’opposition malienne, « se porte bien » et les négociations battent leur plein avec ses ravisseurs. L’annonce a été faite par son parti, l’Union pour la République et la Démocratie.

Le principal challenger du Président Ibrahim Boubacar Keita, avait été enlevé avec plusieurs membres de sa délégation alors qu’ils étaient en partance pour Niafounké, une zone réputée être le bastion de l’URD. L’incident s’est produit très exactement le 25 mars aux abords de Toumbouctou.

Cet enlèvement qui a coûté la vie au garde du corps de l’opposant et blessé certains de ses collaborateurs, est mis à l’actif d’un groupe jihadiste se revendiquant d’Amadou Koufa, chef d’un groupe implanté dans le centre du Mali, ayant fait allégeance à Al-Qaïda, selon des sources dans la localité.

Tous les prisonniers ont été libérés excepté Soumaïla Cissé. Le gouvernement malien a, pour sa part, remercié « toutes les personnes de bonne volonté, politiques, civiles et religieuses, à l’oeuvre depuis son enlèvement » tout en invitant incessamment les ravisseurs de Soumaïla Cissé, à rendre l’opposant « à son pays, à sa famille et à son parti, sain et sauf ».

Coronavirus : La Guinée passe à 111 cas positifs, avec 38 nouveaux malades ce samedi

Previous article

Devoir de mémoire : Il y a 47 ans, le Dragon Aboubacar Demba Camara, cessa de cracher le feu

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualités