Actualités

« Laisser Alpha Condé faire un troisième mandat, c’est tuer la démocratie » dixit Souleymane Condé

0

Le coordinateur du front national pour la défense de la constitution (FNDC) aux États-unis, est en séjour en Guinée depuis quelques jours maintenant. Dans un entretien qu’il a accordé à notre rédaction ce vendredi 28 août, Souleymane Condé, a clairement indiqué que les leaders politiques qui vont prendre part à l’élection présidentielle «auront trahi» ceux-là qui sont tombés pour la démocratie en Guinée. 

Dès sa prise de parole sur le sujet, Souleymane Condé a laissé entendre que dans la vie, il faut être logique dans ce que l’on fait. Pour ce membre du FNDC, la lutte menée par le front contre le changement constitutionnel, est un combat civique, social, pour le respect de la démocratie en Guinée. Selon lui: « Laisser Alpha Condé faire un troisième mandat, c’est tuer la démocratie parce que, quiconque viendra après lui, voudra faire comme le feu Ahmed Sekou Touré et le feu général Lansana Conté, qui sont tous décédés au pouvoir

S’adressant aux leaders politiques de l’opposition guinéenne, réunis au sein du FNDC et qui veulent participer à l’élection présidentielle d’octobre prochain, Souleymane Condé reconnaît que c’est leur droit mais, précise-t-il :« ils (leaders politiques ndlr) auront trahi les morts du 28 septembre 2009, les morts avant la création du FNDC et ceux qui sont tombés pendant les manifestations récentes. »

Par ailleurs,  cet opposant à un troisième mandat d’Alpha Condé,  estime que  ces politiques  qui décident de participer à la présidentielle prévue pour le 18 octobre 2020, ne devraient  pas mener le combat avec le front  national  pour la défense de la constitution et ne devraient jamais lutter contre le Président Alpha Conde: « ils devraient juste aller chez Alpha Condé comme l’ont fait d’autres. Ils devraient participer aux élections législatives,  siéger à  l’assemblée nationale parce que,  on ne peut pas vouloir quelque chose et son contraire.»

Saïdou DIALLO 

Le mercato des Médias loin d’être fini: Mohamed Mara des Grandes-Gueules quitte Hadafo Médias

Previous article

Mali : les militaires au pouvoir procèdent à plusieurs nominations dont un nouveau chef d’État-major des armées

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualités