Actualités

La nuit de la Guinée : « Nous avons perdu plus d’un milliard deux cent millions » Dixit Kouyaté Salif, Chargé de l’organisation

0

L’événement devait rassembler les artistes internationaux et nationaux sur l’esplanade du palais du peuple. Il s’est vu reporter à deux fois incontestablement à cause de la crise politique qui secoue la Guinée. Pourtant c’était sans doute l’un des événements les plus attendus par les guinéens puisqu’il devait rassembler l’essentiel de la crème musicale guinéenne.

Les organisateurs affirment avoir enregistré des pertes inédites. Salif Kouyaté qui en est le chef du comité d’organisation estime les dégâts à environ un milliard deux cents soixante huit millions de Francs guinéens. «Depuis que cette maison de production événementielle a été créée, LA NUIT DE LA GUINÉE a été la plus grosse mobilisation en terme de stratégie, de communication, de rassemblement artistique et de déploiement logistique. Fort malheureusement la situation socio-politique nous a tout gâché. Nous avons fait un payement de près de 1 Milliard 268 millions (tous ces paiements ont été fait au  préalable bien avant le spectacle, excepté les cachets restants de quelques artistes».

Le manager d’Oudy 1er ne se limite pas qu’à se lamenter sur leur sort, il va jusqu’à détailler l’utilisation faite de cette manne financière. «On a fait une  communication nationale et internationale dans les médias  ( TV et radio ), les panneaux, banderoles, Flyers, Tee-shirts, sites web et autres.  En matière de logistique, on a géré le son, les lumières, tout ça 200.000.000 Gnf.

Les Cachets des artistes, cinq billets pour les artistes ( Soul bangs, Bambino, Cheka Katènèn, reporter de Trace), le paiement de 31 artistes comédiens humoristes et percussionnistes, donc tout ceci c’est pour montrer qu’on avait vraiment envie de faire une bonne organisation ».

Cette perte telle que décrite par les organisateurs, vient se greffer aux nombreuses activités échouées si non menacées par la situation politique qui pèse sur le quotidien des guinéens.

DIABY

«J’ai décidé de transférer le pouvoir à une jeune génération…», Alhassane Ouattara ne briguera pas un 3ème mandat en Côte d’Ivoire

Previous article

Croyez en vous et n’ayez pas peur ! Bah Oury s’adresse aux jeunes (Edito)

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualités