Actualités

La Guinée est en danger pendant que Dr Abdourahamane Diallo, un de ses fils, dirige la plus grande plateforme mondiale anti-paludisme

0

Une folle progression de la pandémie du Covid-19 depuis plus d’un mois illustre combien faudrait-il s’inquiéter. Dernièrement, plusieurs faits et indicateurs prouvent à suffisance que la gestion de la crise sanitaire n’est pas des bonnes. Pourtant ce n’est pas la ressource humaine compétente qui manque à la Guinée.

Il y en a de ses guinéennes et guinéens qui ont marqué les esprits et permis à l’histoire récente de se souvenir d’eux à travers le monde. Notre rédaction a décidé de pointer ses feux de projecteur sur Dr Abdourahamane Diallo, un profil que nous jugeons assez intéressant et qui pourrait beaucoup apporter à la Guinée dans le cadre de la gestion de cette pandémie. Voici le pourquoi.

Spécialiste international du renforcement des systèmes de santé, expert en planification stratégique, conception et gestion de programmes de santé, Dr Abdourahamane Diallo n’est plus un homme à présenter. Il a fait partie du gouvernement d’Alpha Condé, en occupant le poste de ministre de la santé, de Janvier 2016 à mai 2018.

Une brillante carrière professionnelle au service de la santé mondiale

Dr Abdourahamane est docteur en santé publique internationale. Il a occupé plusieurs postes, avec de grandes responsabilités, tant au niveau continental que mondial, et fait preuve d’une carrière professionnelle assez brillante depuis près de 20 ans.

Entre septembre 2002 et août 2007, il est conseiller technique principal et chef d’équipe laboratoire de John Snow, Inc. en Virginie aux Etats-Unis. Il a notamment développé et géré la première équipe centrale financée par l’USAID pour le renforcement de la gestion logistique des produits de laboratoire dans les pays en voie de développement. Auparavant, il a travaillé dans près de 30 pays en Afrique, Asie et dans les Caraïbes. De fin 2007 à octobre 2010, Dr Diallo a été le Directeur pays pour la Tanzanie du projet Supply Chain Management System (SCMS) financé par PEPFAR à travers l’USAID et mis en œuvre par l’organisation américaine John Snow, Inc (JSI). D’octobre 2010 à décembre 2015, il a occupé le poste de Directeur du renforcement des systèmes de santé du projet USAID DELIVER à Washington DC. A peine déchargé de ses fonctions ministérielles pour être conduit à la présidence en qualité de ministre conseiller, en mars 2019, le Docteur Abdourahmane Diallo est nommé Directeur Général Du Partenariat RBM, la plus grande plate-forme mondiale de coordination de l’action contre le paludisme.

Plusieurs autres cadres guinéens comme Dr Abdourahamane, au regard de leur expertise pourraient apporter leur contribution à cette lutte commune. 

N’est-ce pas maintenant plus que jamais le moment de faire appel à leur énergie et leur expertise? La Guinée doit repenser sa stratégie et renforcer sa troupe au front de lutte pour gagner la guerre contre le « virus maudit » ? Vivement qu’ils nous rejoignent au front.

Actujeune.com

Un astéroïde géant passera à côté de la terre ce mercredi 29 avril. En cas de collision, c’est la fin de l’humanité

Previous article

Covid-19 : Comment sont repartis les 430 malades pris en charge à Donka? L’Administration du centre répond

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualités