Actualités

La coordination du RPG à Kindia à propos d’Oyé Guilavogui : « Il s’est autoproclamé parrain du parti à Kindia »

0

La dernière sortie de Oyé Guilavogui ministre de l’environnement des eaux et forêts a fait beaucoup jaser dans la ville des agrumes. Ce lundi 17 août, plusieurs responsables politiques, accompagnés de chefs de quartiers ont tenu une réunion dans la salle de conférence de la mairie, pour recadrer Oyé Guilavogui, dans ses différents propos. 

« Hier, lorsque j’ai écouté le ministre Oyé Guilavogui face à nous chefs de quartiers, en sortant du siège j’ai failli tomber. Peut-être il y a parmi nous des chefs de quartier qui font des papiers pour réclamer de l’argent auprès de ces ministres au nom des quartiers jusqu’à ce que nous soyons humiliés devant tout le monde. Cela a indigné plusieurs personnes. En plus, il a dit de ne plus faire des réunions dans les quartiers, rien ne se fait dans la vie sans un échange préalable et le plus mal, c’est lorsqu’il dit de ne plus parler de l’affaire soussou à Kindia. Personne ne peut dire de ne pas parler l’affaire de malinké à Faranah ou de peulh à Labé. Il y a aujourd’hui les coordinations de toutes les ethnies. Pourquoi à Kindia? Donc c’est pourquoi nous sommes là aujourd’hui pour manifester notre indignation », déclare, Fodé Carreleur Camara, président des chefs de quartiers de Kindia.

A son tour, le président de la coordination du RPG-arc- en- ciel en Basse côte n’a pas mâché s’est mots envers le ministre de l’environnement guinéen, qu’il accuse d’avoir manqué de respect aux chefs-lieux.

« Nous sommes là pour déterminer l’attitude du ministre Oyé Guilavogui au siège du RPG arc-en-ciel le samedi dernier qui nous a frustré, qui nous a manqué de respect, qui nous a insulté pour nous dire qu’il ne veut plus entendre l’affaire de soussou à Kindia. Nous sommes nés, ici, nos parents sont nés ici… Comment lui peut nous dire qu’il ne veut plus entendre l’affaire de soussou à Kindia. En outre, ils ont fomenté des papiers pour envoyer à la direction nationale du Rpg arc-en-ciel pour valider, quelle validation? Il s’est autoproclamé parrain du parti à Kindia. Or, nous n’avons entendu aucun décret à cet effet. Qu’est ce qu’il fait qu’il est le parrain? Qu’il arrête cela de nous faire croquer le caillou. Ça c’est diviser Kindia, diviser la Guinée. Un ministre d’État à son état ne doit pas tenir de tel langage », a-t-il dénoncé.

Les militants du Rpg arc-en-ciel à Kindia sont dans une lutte de leadership, où chacun soutient la position de son parrain, rapportent nos confrères de médiaguinée.

Aïssatou Djibril

Accident de la circulation à Sangarédi: Deux camions s’entrechoquent et font des blessés graves

Previous article

Mutinerie au Mali: Les cinq résolutions conseillées selon un activiste guinéen

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualités