Actualités

Kankan : Libération de 35 détenus du FNDC arrêtés à N’zérékoré

0

La cour d’appel de Kankan, a libéré ce lundi, 35 détenus arrêtés à N’zérékoré, suite aux violences meurtrières qui ont éclaté en marge du double scrutin du 22 mars.

Selon Yaya Kairaba Kaba, procureur général du tribunal de Kankan, ces libérations font suite à plusieurs demandes de mise en liberté provisoire, mais aussi à l’intervention des autorités morales et de la coordination nationale de la région forestière. Il a également tenu à préciser que ces détenus bénéficient d’une mise en liberté assortie de contrôle judiciaire, avant que la situation soit examinée au moment venu, rapporte Visionguinée.

Réagissant à ces libérations, Maître Salifou Béavogui, membre du pool d’avocats de la défense, n’a pas manqué d’exprimer sa joie, avant de remercier tous ceux qui se sont impliqués pour la libération de ses clients.

« Je me réjouis de cette libération et je remercie tous ceux qui, de près ou de loin dont la notabilité de N’Zérékoré, qui se sont fortement impliqués pour la libération de mes clients. Il faut aussi remercier les plus hautes autorités de ce pays, qui ont œuvré dans ce sens. Mes clients sont bénéficiaires donc je suis aussi bénéficiaire de cette libération », a-t-il confié à nos confrères de Mosaïqueguinee.

A rappeler qu’ils étaient au total 43, tous des partisans du FNDC, à être arrêtés à N’zérékoré avant d’être déférés à la maison centrale de Kankan en avril dernier. Sept détenus continuent encore leur séjour en geôle.

Actujeune.com

Massacre du 28 septembre : « Les victimes vivent dans la précarité la plus absolue », confie un avocat

Previous article

Massacre du 28 septembre : La date du procès sera communiquée après les élections (procureur)

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualités