Actualités

« Je n’ai pas besoin de m’acheter des vêtements de marque, je me sens à l’aise dans mon pyjama », King-Détruit se confie!

0

De son vrai nom Facinet Camara , l’artiste King détruit auteur du célèbre hit « Ibotèkhi »  a accordé cette semaine une interview  à notre rédaction. Un échange au cours duquel il a annoncé les couleurs de son concert. En voici le résumé. 

AJ: Bonjour King

KD: Bonjour

AJ: Que signifie ton nom « King Détruit »?

King Détruit: Je suis celui qui détruit tout, je ne sais pas arranger, mes amis ont commencé à m’appeler détruit et j’ai ajouté King ce qui veut dire le roi de la destruction.

AJ: Pourquoi avez-vous choisi la musique, quel est votre genre musical?

KD: Je suis un artiste du dancehall comédie, la musique, je l’ai choisi par amour, avant je chantais pour mes amis du quartier et ils passaient des moments de fous-rires. Mais à la base, ce n’était pas mon rêve d’avoir une carrière dans la musique par contre je voulais étudier malheureusement le destin en a décidé autrement. 

AJ: Comptez-vous assouvir ce rêve, celui d’étudier?

KD: Oui bien-sûr il n’est jamais trop tard, j’étudierai mais cette fois ci ,dans une école de musique je veux aller au delà de mes limites, me surpasser.

AJ: Le concept  » Ibotèkhi  » est un concept qui a marqué les mélomanes guinéens notamment tes fans, Que signifie  » Ibotèkhi  » ?

KD: Tout le monde s’habille, mais jamais de la même façon. Beaucoup roulent en voiture certains dans une range Rover et d’autres dans une Mercedes mais dans tous les cas ça revient à la même chose peu importe la marque, ils roulent tous dans une voiture. De la façon dont les autres croient qu’ils sont beaux moi aussi je le suis donc c’est dans ce sens que s’inscrit ce terme ibotèkhi-m’bôtèkhi .

AJ: Après le succès de ce titre avez-vous prévu la sortie d’un album?

KD: Évidemment, je sortirai mon tout premier album et il sera intutilé « Ibotèkhi » cet album est à découvrir le jour de mon concert prévu le 22 mars 2020 au palais du peuple .

AJ: Pouvons-nous savoir d’où vient l’inspiration de votre coiffure et votre mode vestimentaire?

KD: Cette coiffure était la même coiffure utilisée par  mon grand-père, donc je dirai que c’est un héritage, c’est de lui je me suis inspiré. Concernant mon habillement, c’est ma propre création je suis venu dans le monde de la musique pour imposer mon propre style. Je n’ai pas besoin de m’acheter des vêtements de marques, je me sens à l’aise dans mon pyjama. 

AJ: Pensez-vous que vos fans s’intéressent le  plus à votre look qu’à vos œuvres ? 

KD: J’ignore leur avis. Il y a ceux qui aiment ma coiffure ou mon style vestimentaire, d’autres sûrement ma musique et ceux qui me critiquent ont le droit car on ne peut être aimé par tout le monde, je respecte leurs sentiments.

AJ: Un mot de la fin pour vos fans?

KD: J’invite tous mes fanatiques le 22 mars au palais du peuple pour découvrir les 8 sons de mon album. Merci à ActuJeune wobirin botèkhi.

MCM

FOOTBALL / GUINEE : Le Horoya recrute un jeune joueur guinéen

Previous article

CONAKRY : Les déguerpis de la grande mosquée Fayçal refusent de s’en aller!

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualités