Actualités

Guinée : Le ministère de la justice ouvre le centre de prise en charge des prisonniers atteints de Covid-19

0

Nous vous l’annoncions dans deux de nos précédents articles, la maladie du Coronavirus s’est invitée dans le milieu carcéral guinéen et y a d’ailleurs fait des victimes. Les autorités judiciaires se sont mobilisées pour freiner sa folle propagation en prenant toute une série de mesures.

On dénombre trois (3) cas de décès. Les services de communication du Ministère de la Justice et gardes des sceaux nous le confirmaient tout en ajoutant qu’un total de 58 personnes avaient été testés positifs sur un échantillon de plus de 200 détenus soumis au test de dépistage.

Le ministère de la justice vient de faire une annonce dont voici le contenu suivie des images des installations presque déjà au point.

La santé en prison fait partie intégrante de la santé publique de manière à ce que personne ne soit laissé de côté. C’est ainsi que le ministère de la Justice a mis au point, en collaboration avec ses partenaires, dont le ministère de la santé (Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire et la Croix rouge nationale) un ensemble de stratégie sur la préparation, la prévention et la maîtrise de la COVID-19 en prison et dans les autres lieux de détention. Assurer aux détenus malades du covid-19, une prise en charge confortable, est désormais l’objectif des autorités sanitaires guinéennes. Pour cela un nouveau centre de prise en charge de ces malades est ouvert.

Ministère de la Justice de Guinée

Le dépistage continuera et il se réalisera dans toutes les maisons d’arrêts de la Guinée. La dynamique intervient surtout, selon le chargé de communication du département, en prélude à la grâce présidentielle qui sera accordée à plusieurs centaines de prisonniers. Mais avant, le ministère de la justice voudrait s’assurer que les graciés sont sains avant d’être libérés assure Sékou Keïta, patron de la communication.

Actujeune.com

Covid-19 : Les chiffres de l’ANSS de ce Lundi 11 mai sont disponibles

Previous article

Mamou : Une fillette de 10 ans violée en pleine journée, la victime admise d’urgence à l’hôpital régional

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualités