Actualités

Election du 18 octobre : Investi candidat, Mamadou Sylla menace de se retirer du processus si…

0

Depuis l’annonce de la date de l’élection présidentielle par la Comission Électorale Nationale Indépendante, les formations politiques ne cessent de tenir des conventions pour désigner leur candidat. Le parti UDG a porté ce samedi, son choix sur la personne de Mamadou Sylla, député et actuel chef de file de l’opposition.

Présent au QG du parti à Dixinn, le candidat choisi après avoir accepté la proposition, n’a pas manqué de menacer de se retirer du processus, si toutefois des conditions nécessaires ne sont pas réunies par la CENI pour un scrutin transparent.

« J’accepte cette candidature, mais, il ya beaucoup de choses sérieuses qui restent à régler au niveau de la CENI. Si toutes ces questions ne sont pas réglées, on ne veut pas avoir la même expérience que le 22 mars passé… On n’est pas prêt à aller jeter de l’argent par la fenêtre, si le résultat est déjà connu d’avance. Je ne suis pas pas prêt à aller valider l’élection de quelqu’un…Dès à présent, je vais poser beaucoup de questions à la CENI, voir même rencontrer son président pour qu’il nous disent à quel niveau sont-ils en terme de préparation. Et si ce n’est pas fiable, carrément, nous allons nous retirer », prévient-il. Des propos recueillis par Mosaïqueguinée.

Mamadou Sylla assure les fonctions de chef de file de l’opposition depuis le très contesté double scrutin du 22 mars dernier, avec quatre députés à la 9ème législature.


Jacques Kamano

Présidentielle Guinéenne : Huit (8) médecins prêtent serment pour les examens médicaux des candidats

Previous article

Bantama Sow à propos de l’opposition: « Bientôt certains vont commencer à quemander le prix du carburant »

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualités