Actualités

Disparition du fédéral de l’UFDG à Mamou: La gendarmerie territoriale et le préfet, pointés du doigt par le FNDC local

0

Les opposants n’arrêtent pas d’être la cible d’arrestations et de « kidnappings » en Guinée. Quelques jours après l’interpellation de plusieurs leaders politiques et membres du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) à Conakry et à N’Zérékoré, deux frontistes viennent d’être portés disparus à Mamou. 

Cela fait quelques jours que la nouvelle de leur disparition s’est emparée de la ville carrefour. Il s’agit de Mamadou Madjou Diallo, secrétaire fédéral de l’union des Forces Démocratiques de Guinée, cumulativement 1er secrétaire administratif du front anti-nouvelle constitution et d’Abdoulaye Djibril Barry président de la section du même bord politique, tous des jeunes leaders promoteurs d’une « alternance politique » au sommet de l’Etat.

Les membres du FNDC Mamou, rapportent que ni les familles biologiques des deux protagonistes encore moins celle politique ne savent où ils se trouvent. Ils indiquent que les seuls responsables de ces disparitions sont les autorités de la ville et les forces de sécurité. 

Ça fait trois jours qu’on a pas les nouvelles du secrétaire fédéral de l’union des Forces Démocratiques de Guinée, Mamadou Madjou Diallo et le président de la section motard UFDG, Abdoulaye Djibril. Nous pointons un doigt accusateur sur les autorités notamment le préfet , les forces de défense et de sécurité. Depuis leur disparition aucune autorité n’a réagit

T. Madiou Diallo

Poursuivant, Madiou, rajoute que plusieurs tentatives d’arrestations à l’encontre de certains membres du FNDC avaient déjà été opérées dans la ville, par les forces de défense et de sécurité. « Deux jours après le double scrutin, des contingents avaiuent débarqué au domicile du coordinateur régional de l’antenne locale du FNDC mais ce dernier n’y était pas », a-t-il indiqué avant de mentionner qu’il espère retrouver ses compagnons sains saufs. 

Aujourd’hui, dans les familles des victimes, la peur et la crainte règnent et se lisent sur les visages.

Abdoulaye Diallo
Correspondant d’Actujeune à Mamou.

Conakry : Un journaliste du site Mosaïqueguinee arrêté et emprisonné par la police à Matoto

Previous article

Afrique du Sud: Des essais pour évaluer les effets curatifs du vaccin anti-tuberculose sur le Covid-19

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualités