Actualités

Décès d’Alhassane Ly : « Il a rendu l’âme sous mes yeux impuissant de le sauver ». Témoignage d’un malade alité à Donka

0

Notre rédaction a été saisie ce soir par un témoin oculaire des derniers instants de feu Alhassane Ly. Il a tenu à apporter sa part de vérité tout en situant les responsabilités. 

Nous vous proposons de lire son témoignage.

Avant tout d’abord, j’adresse mes sincères condoléances les plus attristées à la famille éplorée. En fait, je suis un peu choqué et étonné de ce que les uns et les autres racontent sur la mort du regretté  Alhassane Ly. Voir sur les médias qu’il aurait trouvé la mort lorsque les médecins lui changeaient d’oxygène est tout à fait fallacieux puisque j’étais là, il a rendu l’âme sous mes yeux impuissants de le sauver. En réalité, il a été admis en réanimation dans la salle 4 au rez de chaussée parmi les cas suspects du Covid-19; dans la nuit de dimanche aux environs de 22h. Il était en manque d’oxygène. Il était même conduit dans un fauteuil roulant par son « beau frère ». J’ai cru que c’était un infirme. Feu Alhassane a été vite pris en charge le même jour par des médecins. Il a passé la nuit avec ce jeune (NDR beau frère). Le lendemain matin, il a commencé à bien parler.  Il a passé toute la journée sous oxygène. Mais, malheureusement c’est aux environs de 21h le lundi qu’il a succombé. Parlant des circonstances de son décès, d’abord aucun de ses proches n’était présent. En plus, aurait été un autre témoin des faits, il dira que sa mort est le fruit de l’irresponsabilité ou la négligence des médecins du jour; et moi je dirai que c’est le cas. Au moment où il se battait contre la mort au lit, il suffoquait, il faisait des mouvements. Bref, il était entre la vie et la mort, c’est moi même qui étais parti appeler un médecin. Ce dernier est venu le voir après plusieurs minutes d’attente, malgré ce retard, je ne pense pas qu’il était décédé en ce moment là et le médecin est encore sorti en disant que cela ne relève pas de ses compétences. Pour lui, ce sont ceux là qui sont spécialisés en réanimation qui doivent s’en charger. Malheureusement, il n’y avait aucun de ceux-ci sur place. Le temps pour nous donc de les chercher, c’est en ce temps que le Sieur Alhassane Ly s’est éteint. De mon point de vue global, le personnel soignant est insuffisant pour s’occuper de tous les patients en même temps. Tant que cela n’est pas réglé, je présume que beaucoup vont mourrir et dans les mêmes conditions. D’ailleurs la majeure partie des cas de décès sont enregistrés à la réanimation.
Paix à l’âme de tous les disparus suite au coronavirus !

Actujeune.com

Covid-19 : Des démarches en cours pour le rapatriement volontaire des guinéens coincés à l’étranger (MAEGE)

Previous article

Guinée / Covid-19: L’ANSS ouvre un nouveau Centre de traitement à Kénièn

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualités