Actualités

Daouda Bangoura désormais romancier, à travers son premier livre dans lequel il retrace le tortueux chemin du succès

0

« Du village au palais » est l’intitulé du premier ouvrage d’un jeune guinéen, qui entre désormais dans le prestigieux club des romanciers guinéens. « David » comme il se fait affectueusement appeler par ses proches, vient de présenter officiellement son roman, ce Mardi 17 Mars, à l’occasion d’un point de presse.

La cérémonie s’est déroulée dans la salle de conférence de la Maison de la Presse à Kipé, dans la commune de Ratoma. Elle a regroupé des journalistes, des partenaires, des étudiants, des parents, proches et amis de l’auteur, venus partager ce moment avec lui.

« Du village au palais » est fait de 130 pages subdivisées en 17 chapitres, édité par Innov Editions GuinéeL’ouvrage a été préfacé par le boxeur international Béa Diallo.

Les couvertures avant et arrière de l’ouvrage.

Dans son ensemble, le roman se veut un mélange de réalité et de fiction. Il embrasse plusieurs thématiques axées sur la jeunesse. Pièges de l’amour, trahison et conflits d’héritage, violences basées sur le genre, immigration, entrepreneuriat.

Par ce livre Daouda retrace le chemin tortueux qui mène à la victoire à travers son héros « Di-singhé » qui veut dire (enfant aîné).

L’auteur dans son allocution de circonstance a rappelé pourquoi se lance-t-il dans sa nouvelle aventure : « Ma motivation c’est la société. Puisque c’est dans elle que je vis. Mon combat, il est unique. C’est de replonger la jeunesse dans la lecture. Et ce n’est pas une prétention. C’est un rêve et un rêve d’enfance » a-t-il précisé. 

Facely 2 Mara Président de l’Association des Ecrivains de Guinée, présent à cette occasion a, dans son intervention, mis l’accent sur l’importance de la lecture, avant d’inviter au nom de sa corporation, les jeunes guinéens à l’écriture.

Les intervenants installés au présidium de la MDP

Interrogée au sortir de la séance, Saran Bahdeuxième dauphine Miss Guinée 2019 se réjouit du travail abattu par l’auteur, et trouve que le livre s’inscrit dans la même logique : « c’est un énorme plus pour notre société. On est contents que l’auteur veuille bien apporter une valeur ajoutée à notre société avec ce livre qui pourra certainement beaucoup influencer positivement. Le combat qui m’est le plus cher qui est l’Éducation est également abordé dans ce livre », nous a-t-elle confié.

La cérémonie a connu la signature de partenariats entre l’auteur et différentes structures.

Le désormais jeune romancier Daouda Bangoura, a également indiqué que son droit d’auteur sera utilisé en œuvre de charité pour soutenir des projets juvéniles.

Une dédicace du roman est aussi prévue après le mois de ramadan. Celle-ci marquera la sortie du livre qui sera vendu à 100 000 GNF.

A propos de l’auteur

Daouda Bangoura est un jeune écrivain guinéen âgé de 31 ans. Entrepreneur, le jeune passionné de l’écriture est juriste de formation. En plus d’être écrivain, Daouda s’essaie aussi à la politique. Il dit continuer à travailler d’arrache-pied pour la parution de prochaines œuvres.

Abdoulaye KABA

L’état de santé de la Belge testée positive au Coronavirus se serait amélioré (Ministère de la Santé)

Previous article

Coronavirus : L’UEFA annonce le report de l’EURO 2020

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualités