Actualités

Dansa Kourouma : « Ceux qui tiennent des discours de nature à créer des tensions doivent être poursuivis »

0

Les violences électorales enregistrés dans certaines régions de la Guinée depuis le lancement de la campagne pour le scrutin présidentiel du 18 octobre prochain, continuent de susciter des réactions au sein de l’opinion publique.

Dansa Kourouma, Président du conseil national des organisations de la société civile guinéenne, a exprimé son inquiétude face à la crise actuelle que traverse la Guinée, dans un entretien accordé à nos confrères de Bonheur FM, ce lundi 05 octobre.

Pour l’activiste, ceux qui se permettent de créer des tensions qui engendrent des troubles doivent répondre de leur forfaiture.

« Il faudrait que tout ceux qui prononcent des discours de nature à créer une situation de tension, à envenimer la situation de crise, des gens qui vont prononcer des discours de nature à surfer sur la fibre ethnique ou quelconque contre valeur sociale, ces personnes doivent être poursuivies et condamnées par la justice », soutient t-il.

Selon le président du CNOSCG, seule une justice indépendante facilitera une sortie de crise.

« En réalité la justice est l’élément fondamental aujourd’hui qui puisse aider la Guinée à s’affranchir dans les joutes de la victimisation, dans les joutes de l’impunité.
L’appel que j’ai à lancer à la justice guinéenne, c’est de savoir que les juges sont payés sous la base de l’argent du contribuable guinéen. Que les juges jouissent d’une indépendance. Une indépendance conférée par la loi, par la société et par la nature même de la justice… Alors si la justice ne se libère pas des injonctions répétées des hommes politiques, ma foi je ne vois pas de solution de sortie de crise »
, précise Dansa Kourouma.

Cet acteur de la société civile, trouve que l’intolérance, l’analphabétisme et l’impunité sont les vrais maux qui minent notre société et qui l’empêchent aujourd’hui de voir clair.

Mohamed Diawara

Le Top 5 des partis qui font une bonne communication : Un cabinet conclut que le RPG fait mieux que l’UFDG (rapport)

Previous article

CHAN 2020 au Cameroun : La Guinée connaît désormais son calendrier

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualités