Actualités

Covid-19: Le gouvernement ivoirien autorise l’ouverture des écoles, hôtels et restaurants dans plusieurs localités

0

La Côte d’Ivoire se présentait comme un des pays les plus touchés par la pandémie de Covid-19 en termes de nombre de malades. Les autorités ont aussitôt décrété l’état d’urgence sanitaire soutenu par un plan de riposte économique. Un couvre-feu a été instauré ainsi qu’un isolement d’Abidjan des autres villes décidé. Ce jeudi, dans un discours officiel, le président Alhassane Ouattara a annoncé un assouplissement de l’état d’urgence sanitaire avec toute une série de dispositions.

Après avoir fait le constat que, depuis le 21 avril dernier, aucun cas d’infection au Covid-19 n’a été signalé dans les régions de l’intérieur, l’Etat ivoirien à l’issue d’une réunion du conseil national de sécurité, a décidé de lever le couvre-feu dans tout le pays excepté Abidjan. La décision est entrée en vigueur dès ce vendredi 8 mai avec néanmoins quelques réserves.

Le couvre-feu sera immédiatement rétabli dans les localités qui enregistreraient de nouveaux cas positifs du Covid-19. Les mesures de restriction à savoir: la fermeture des restaurants, maquis, bars, boîtes de nuit, cinémas et lieux de spectacle sont levées à partir de ce vendredi 08 mai 2020 »

Réouverture des écoles, maquis et hôtels et autorisation de rassemblements sous conditions

Les établissements d’enseignement préscolaire, primaire, secondaire et supérieur rouvrent progressivement à compter de la même date, a annoncé le président. Cette reprise est soumise à des conditions dont les modalités seront annoncées par les départements concernés.

Les lieux de loisirs reprendront leurs activités sans pour autant faire fi de l’interdiction de rassemblements au delà de 200 personnes dans le respect des mesures de distanciation et de protection. Le nombre était limité à 50 personnes avant cette déclaration du chef de l’État.

La capitale Abidjan, jusqu’ici épicentre de la maladie, ne connaîtra pas cet assouplissement. Par ailleurs la durée du couvre-feu a été réduite. Elle va désormais de 23h à 4h. L’Etat y observe l’évolution de la situation jusqu’au 15 mai, avant d’adopter une quelconque prochaine attitude. Les frontières restent fermées.

Soutien aux secteurs de l’économie

Un importante enveloppe pour faire face aux difficultés des secteurs impactés, a été décaissé par le gouvernement nous apprend-on de sources officielles. 190 milliards Fcfa repartis entre le fonds de solidarité, le fonds de soutien aux PME et le fonds de soutien aux grandes entreprises, le fonds d’appui au secteur informel et le secteur agricole.

Actujeune.com

Covid-19 en Guinée : La filière pomme de terre en danger. Un seul agriculteur perd plus de 200 millions GNF

Previous article

Covid-19: Distanciation sociale, kits sanitaires, port de bavettes… à Dalaba, tout ça c’est du blabla! (Constat)

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualités