Actualités

Boké : Des troubles éclatent après la mort d’un élève

0

Des manifestations ont éclaté à Boké dans la soirée du lundi 07 septembre 2020, au quartier Yomboya. Ces troubles ont pour cause le décès d’un élève suite à une décente policière dans le secteur 400 Bâtiments, a-t-on appris.

La victime du nom Boubacar Barry serait « tombé par la nuque », après que les agents aient fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser des présumés consommateurs de drogue.

Transporté à l’hôpital régional de Boké, le jeune Boubacar sera ensuite évacué le dimanche 06 septembre au CHU de Donka à Conakry, où il succombera à ses blessures dans la soirée du lundi 07 septembre 2020.

« Une unité de la police patrouillait cette zone depuis longtemps. Arrivés, les agents ont fait usage de gaz lacrymogènes. Aussitôt les jeunes se sont dispersés dans le coin. On a trouvé mon frère, Boubacar Barry par terre inconscient. Il a d’abord été admis au service des urgences de l’hôpital régional de Boké avant d’être évacué à Conakry à l’hôpital Donka le dimanche à 18h. Il y a finalement succombé à ses blessures ce lundi 07 septembre 2020 vers 17h », explique Amadou Diarouga Barry, frère de la victime, chez nos confrères d’Africaguinee.

Les manifestants réclamaient justice pour Boubacar Barry qui était candidat au BEPC. Ils ont érigé des barricades et brûlé des pneus avant d’être dispersés par des agents de maintien d’ordre.

Aïssatou Djibril

Profanation des mosquées à Kankan : La police auditionne Nanfo Ismaila Diaby

Previous article

Ligue Guinéenne de Football Professionnel : Mathurin menace de démissionner

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualités