Actualités

Alpha Condé accuse : Mes adversaires ont une mentalité de putschistes. Quand Cellou Dalein Diallo dit… êtes-vous prêts à Mourir?…

0

Dans une interview fraîchement accordée par visioconférence à Jeune Afrique, le président Alpha Condé a fait tout une kyrielle de révélations et d’accusations taillées sur mesure à destination de ses adversaires politiques. De la crise liée à la pandémie de la Covid-19 à celle politique, le président guinéen s’est exprimé et comme à son habitude, il n’a fait de cadeau à personne.

C’est particulièrement celles liées au Fndc en passant par l’opposition politique jusqu’aux militaires dans les rangs desquels il dénonce un officier inconscient, qui suscite plus d’intérêt depuis quelques heures chez les observateurs.

Au sein de ses frondeurs, le locataire de Sekhoutouréya dénonce des manœuvres insurrectionnelles. Dans son viseur Cellou Dalein Diallo, nommément cité et représentant la principale épine dans le dos du régime Alpha Condé.

En réaction à la question suivante: Vous dites que l’opposition, particulièrement le FNDC, voulait faire exploser la Guinée? Le président guinéen n’est pas passé par mille chemins. Ci-dessous sa réaction.

C’est une accusation grave ! Oui, mais fondée. Ces gens étaient clairement dans une démarche insurrectionnelle de prise du pouvoir par la force. Leurs leaders l’ont dit dès avant le 22 mars : nous manifesterons lundi, mardi, mercredi, et jeudi nous serons au palais. L’un d’entre eux a même parlé de la nécessité d’une transition militaire, ce qui a donné des idées à un officier inconscient qui a entraîné une dizaine d’hommes dans un projet de coup d’État voué à l’échec. C’était oublier un peu vite que la Guinée d’aujourd’hui n’est plus la Guinée d’hier. Le FNDC a envoyé ses nervis attaquer des bâtiments publics, verser de l’huile sur les routes, manifester avec des machettes, des frondes et des fusils de chasse. Une tentative d’attentat au véhicule piégé contre une station d’essence a été déjouée in extremis à Conakry. Dans la bouche des dirigeants du FNDC, il n’était question que de renverser le pouvoir et de rendre le pays ingouvernable. Quand Cellou Dalein Diallo dit à ses jeunes militants : « Êtes-vous prêts à mourir ? » cela veut dire quoi ? La Guinée n’a jamais connu de guerre civile, et elle n’en connaîtra pas. J’ai moi-même été opposant pendant quarante-deux ans et, lorsque des militaires sont venus me voir après les élections de 1993 pour me proposer de me porter au pouvoir par la force, je leur ai répondu que je ne faisais pas de la politique pour gouverner des cimetières. Jamais je n’ai eu recours à la violence. Je suis profondément démocrate, mais mes adversaires ont une mentalité de putschistes.

Alpha Condé via Jeune Afrique

Daraba

Kankan : Interdit de prêcher et de diffusion de ses prêches partout à Kankan, l’érudit Karamo Solo dénonce un complot

Previous article

La Guinée vers une nouvelle monnaie ? « Je crois en l’Eco… Nous sommes prêts à nous fondre dans…» Alpha Condé

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualités