Actualités

Aliou Bah à propos d’Alpha Condé : « Un pauvre boxeur dans un ring restreint qui ne fait que recevoir des coups mortels »

0

Suite à la sortie médiatique d’Alpha Condé sur les ondes de France 24 et RFI, ce mardi 06 octobre, la réaction du Président de l’organe provisoire du Mouvement Démocratique Libéral (MoDel), ne s’est pas fait attendre.

Pour Aliou Bah, le président Alpha Condé est dans une situation difficile face aux multiples questions dont il fait l’objet.

« Désormais il a un adversaire plus coriace dont il lui sera impossible de se débarrasser le reste de sa vie. Il s’agit de son image de dictateur et d’ennemi des droits de l’homme. Il ne peut plus éviter des questions relatives aux assassinats politiques de ses opposants, sa constitution illégale taillée à la mesure de ses intérêts sordides, son étiquette de prédateur des ressources du pays et de dirigeant incapable de rendre justice aux victimes. Ce qui remet en cause l’ensemble de son prétendu combat pour la démocratie », explique-t-il sur sa page officielle Facebook.

Ce membre du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) se réjouit de la lutte qu’ils mènent lui et son groupe qui, à ses yeux donne des résultats.

« Si aujourd’hui Alpha Condé est en position défensive et de justification, c’est grâce au combat citoyen du FNDC auquel tous les guinéens dignes et ambitieux ont pris activement part. C’est cela aussi le succès d’étape de notre combat dont il faut être fier tout en poursuivant la lutte jusqu’à la victoire finale », défend Aliou Bah.

Le leader du MoDel trouve que le président Alpha Condé n’a plus d’issu : « Aujourd’hui, l’octogénaire président se sent très acculé de partout comme un pauvre boxeur dans un ring restreint qui ne fait que recevoir des coups mortels, sans moyens de défense avec comme seuls soutiens quelques troubadours profiteurs non fiables et non crédibles. Ce qui présage un KO irréversible et une débandade certaine », précise Aliou Bah.

Il estime que l’âge du président risque de le mettre dans un état « nerveux ». « Ce qui est naturellement très dangereux pour la santé. Alors prions pour que Dieu le libère des mains des démons qui l’entourent car il en a urgemment besoin », a t-il conclu.

Mohamed Diawara

Cellou Dalein réagit à la libération de Soumaïla Cissé, chef de file de l’opposition malienne

Previous article

Dr Fodé Oussou Fofana sur les chances de l’UFDG : « Notre avantage c’est Alpha Condé et son bilan »

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualités