Actualités

Affaire MHD : La justice décidera de son sort ce jeudi 23 juillet

0

Le rappeur français Mohamed Sylla alias MHD, a été placé en détention provisoire depuis le 17 janvier 2019, suite à sa mise en examen pour homicide volontaire dans une affaire de règlement de compte entre groupe rivaux à Paris en 2018 qui a coûté la vie au jeune camerounais Loïc Kamtchouang.

C’est le 16 juillet dernier qu’il a été mis en liberté sous contrôle judiciaire et a pu retrouver sa famille et ses proches. 

La cour d’appel de Paris doit examiner l’appel formulé par le parquet de Paris, ce jeudi 23 juillet. A la suite de cet exercice, il sera décidé si le rappeur doit retourner ou pas en geôle, après avoir passé plus d’un an à la prison parisienne de la Santé, où il avait contracté le coronavirus.

Une association camerounaise s’insurge contre sa libération 

Si d’aucuns sont heureux et se réjouissent de la libération sous contrôle judiciaire du rappeur MHD, l’Union des Camerounais de l’Etranger (UCE), pour sa part se dit indignée et condamne la décision de cette remise en liberté.

L’association l’a fait savoir à travers un communiqué dans lequel elle a indiqué que cette décision de la justice française représente « une insulte contre la victime d’origine Camerounaise Loïc Kamtchouang ainsi qu’à sa famille ».

L’UCE dit espérer que « la cour d’appel de Paris prononcera l’incarcération » du rappeur, « présumé assassin du jeune Loïc Kamtchouang ».

Attendons de voir la décision de la justice française. 

Abdoulaye KABA

Mamou : La préfecture enregistre 4 nouveaux cas de covid-19

Previous article

Dinguiraye : Une fille de 7 ans violée et tuée par deux adultes de 30 et 40 ans. Deuxième cas en une semaine

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualités