Actualités

Aéroport de Dakar : Les sénégalais rejettent les tests de l’ANSS et bloquent tous les passagers guinéens

0

Notre rédaction vient à peine d’être saisie par des compatriotes guinéens bloqués jusqu’au moment où nous publions cet article, à l’aéroport international Blaise Diagne de Dakar.

Avant leur départ, comme l’indique le protocole sanitaire établi, les passagers composés de personnes âgées et malades, de nourrissons et leurs mères, etc., ont effectué des tests pour être situés sur leurs statuts sérologiques en lien avec le COVID-19. 

Tous ont été testés négatifs avant de rallier Dakar. C’est arrivé dans la capitale sénégalaise qu’à leur grand étonnement, ces tests effectués par l’ANSS ont été rejetés par les autorités sénégalaises qui mettent en cause leur fiabilité. Celles-ci exigent une reprise des tests dont le coût est estimé à 40.000 FCFA qui équivalent à 600.000 GNF, nous apprend-on.

Les autres passagers non guinéens, n’ont rencontré aucun souci à l’aéroport. Or, tous y sont arrivés dans le même vol et du même pays. 

En dépit de toutes les tractations, les guinéens restent encore coincés à l’aéroport du Sénégal. Sans aucun soutien ni interlocuteur.

Le Sénégal s’est souvent illustré dans son mépris vis-à-vis des guinéens lors des périodes de crise surtout sanitaire. La Guinée fait pourtant montre d’une grande générosité et d’une hospitalité sans faille, à l’endroit de ses ressortissants sur son sol.

Le principe de réciprocité établit par les autorités de différents pays a quel sens avec de tels agissements? S’interroge-t-on légitimement!

La réponse est le seul apanage du gouvernement guinéen, à qui l’absolue obligation de protéger ses citoyens revient. Espérons qu’il ne soit aux abonnés absents encore une fois.

Actujeune.com

Présidentielle Guinéenne : Huit (8) médecins prêtent serment pour les examens médicaux des candidats

Previous article

Bantama Sow à propos de l’opposition: « Bientôt certains vont commencer à quemander le prix du carburant »

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualités