Actualités

A Mamou, on se moque du Covid-19 : Le maire dénonce le laxisme des forces de l’ordre pour l’application des mesures

0

Depuis la prise d’un décret par le président de la République levant le couvre-feu à l’intérieur du pays, nombreux sont les citoyens de la commune urbaine de Mamou, qui ont ignoré le respect des mesures sanitaires imposées en cette période de pandémie.

Pour faire respecter ces dispositions notamment le port des masques, les autorités communales ont fait des séances de sensibilisation à l’endroit des citoyens pour d’abord, leur faire comprendre l’utilité de porter une bavette. 

C’est ce lundi 8 juin que le maire et sa suite ont fait une visite inopinée dans les quatre marchés que comprend la commune urbaine et certains lieux de rencontre comme les bars et café. Arrivé, le constat d’une violation de l’état d’urgence sanitaire est palpable. Distanciation, lavage des mains, port de bavettes, kits de lavage de mains, tout est ignoré. 

A en croire le maire, certains font semblant de respecter la mesure alors que c’est le contraire en vrai.

« Nous nous sommes rendus sur la route commerciale où se trouve le grand marché, la route Niger au marché avaria, nous avons visité les marchés Hadja Sonna, ancien Pépé Kalé, le marché Thieogol, nous avons constaté que du point de vue respect des mesures sanitaires ça ne va pas du tout. Nous avons vu des kits complètement vides. Ils (les citoyens NDLR) mettent devant leurs boutiques et magasins pour dire qu’ils respectent les consignes alors qu’il n’y a rien dedans, même de l’eau simple. Les lieux où se trouvent des cadres fonctionnaires qui connaissent l’enjeu, eux ils ont les épaules contre les épaules sans bavettes surtout, sous le manguier derrière les deux étoiles, mais aussi des gens qui s’asseyent en face de la justice » a constaté Amadou Tidiane Diallo.

Toutes ces scènes se produisent au vu et au su des policiers et gendarmes, investis de l’autorité de faire respecter les mesures sanitaires. Pour le premier responsable de la commune urbaine de Mamou, les agents de sécurité ont négligé la mission qui leur a été confiée par le président de la République. 

« Les agents de sécurité ont reçu les consignes de verbaliser à 30.000fg, toute personne qui ne porte pas de bavettes. Ils sont là, ils voient que les gens n’en portent pas, mais ne disent rien » a-t-il dit. 

Mamou privilègie pour l’heure la sensibilisation,  faut-il s’attendre à un durcissement de ton pour venir à bout des réfractaires dans la croisade engagée contre la pandémie.

Abdoulaye Diallo
Pour Actujeune.com à Mamou

Guinée : Plusieurs comptes facebook bloqués pour avoir partagé une scène de pédopornographie

Previous article

Abdoulaye Sow réagit après la sortie d’Aboubacar Soumah : « Je n’ai pas été officiellement saisi »

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualités