Actualités

A la découverte d’Antoine Camara, le plus jeune cadre nommé par décret, au poste d’attaché de Cabinet

0

Actujeune vous invite à découvrir Antoine Camara, le plus jeune attaché de cabinet de la Guinée, en service au Ministère en charge des Investissements et du Partenariat Publics Privés. Il nous a accordé une entrevue dans laquelle il parle de sa fonction et donne son point de vue sur la jeunesse guinéenne.

Rencontré à son bureau, d’humeur contagieuse et dans une atmosphère conviviale, Antoine Camara nous dit en quoi consiste sa fonction. « L’attaché de cabinet est le bras droit du Ministre. Il assiste la cheffe de cabinet dans l’organisation des rendez-vous du Ministre. Il suit le planning et donc gère son agenda. Il organise son voyage et celui de son cabinet que ça soit à l’intérieur ou à l’extérieur du pays, il assure le protocole ainsi que l’intendance du Ministre ». 

Entre rêve réalisé et envie de se surpasser

Le jeune attaché de Cabinet fut nommé le 27 février 2019, par le Décret N°D/073/2019/PRG/SGG Portant nomination de hauts cadres au Ministère en charge des Investissements et des Partenariats Publics Privés. Antoine n’y a pas atterri parce qu’il est jeune ou seulement parce qu’il le veut. Son ascension résulte du développement de compétences rares, fruits d’un dur labeur. Pour lui, occuper cette fonction est une grande responsabilité et il se voit dans l’obligation d’honorer la jeunesse guinéenne. « C’est à la fois un sentiment de fierté et de responsabilité. C’est une carrière qui se dessine et donc c’est une bonne chose pour moi. Naturellement ça va peser sur la balance, c’est une responsabilité, en tant que jeune, je me dois d’honorer toute cette jeunesse guinéenne pour vraiment prouver que les jeunes ont du talent ». 

Antoine souhaite aller plus loin, il est plein d’ambitions. Le jeune cadre veut marquer l’histoire pour ouvrir la voie à d’autres jeunes. « Mon plus grand rêve c’est d’être vraiment utile à mon pays, c’est l’élément le plus important. Marquer l’histoire, poser des actes forts qui pourront servir d’exemples à d’autres jeunes pour qu’ils croient aussi qu’ils ont du talent pour faire avancer le pays »

Poursuivant son propos, il nous confie qu’il est un passionné de l’écriture. Un de ses manuscrits serait actuellement à Publibook en France pour être édité. A côté de sa fonction administrative, plusieurs activités activités le passionnent. A l’église, il pratique le Scoutisme mais évolue également dans les Organisations Non Gouvernementales.

Savoir nuancer entre sérieux et distraction

Antoine pour sa part bien que trouvant que jeunesse rime avec divertissement indique qu’il y a tout de même lieu de s’organiser. « Je suis conscient que la réussite nécessite le sérieux. Quand on est jeune on est appelé à se divertir, mais je pense que le plus important c’est de pouvoir faire la différence entre le moment de distraction et le moment de sérieux ». 

Antoine fait partie de cette classe de guinéens qui ont foi en la jeunesse guinéenne. Pour lui, les jeunes guinéens ont besoin que les conditions soient réunies pour leur permettre d’accomplir des exploits. « Il faut comprendre que la jeunesse Guinéenne a beaucoup de talents, il suffit juste de trouver de l’espace pour elle, afin de s’exprimer ».

Au terme de l’entrevue, nous avons interrogé le jeune bras droit du Ministre Gabriel Curtis sur sa définition de la réussite. Il n’est pas passé par mille chemins pour répondre. « La réussite c’est le quotidien de l’homme, il suffit tout simplement de se fixer des objectifs et faire en sorte de pouvoir les atteindre. Cela se fait à travers la persévérance »

Entretien réalisé par Abdy

Urgent – Coronavirus : Pape Diouf, ancien président de l’Olympique de Marseille est mort

Previous article

Coronavirus : Les conseils de l’OMS sur ce qu’il faut faire lorsqu’un proche est testé positif ou soupçonné du Covid19

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualités